© Virginie Lefour/Belgaimage

La justice ne voit plus très clair

Le Vif

Manque de greffiers, incompatibilité des systèmes informatiques entre les services de police et les tribunaux, manque de papier et d’encre dans les imprimantes des magistrats : l’impécuniosité de la justice saute aux yeux.

Mais il y a plus visible encore : à en croire la députée Annick Lambrecht (SP.A, photo), tant au parquet de Bruxelles que dans plusieurs justices de paix, en Flandre, les vitres ne sont plus nettoyées depuis… plusieurs années ! Par manque d’argent. L

e ministre de la Justice, Koen Geens (CD&V), confirme :  » L’insuffisance des crédits de fonctionnement contraint à faire des choix. Certains contrats d’entretien, de préférence ceux dont l’impact est le plus réduit (à l’abri des regards du public ? ), ne peuvent plus être reconduits. Et la situation est la même dans l’ensemble du pays.  »  » Aucune … vision à long terme « , a tranché la députée.

M. L.

Partner Content