Khattabi plaide pour la création d'un Observatoire des matières critiques © belga

Khattabi plaide pour la création d’un Observatoire des matières critiques

(Belga) La ministre fédérale de l’Environnement Zakia Khattabi (Ecolo) plaide pour la mise en place d’un Observatoire des matières critiques, annonce-t-elle mercredi. Celui-ci devrait analyser les flux et l’évolution des prix des matières premières sur le marché mondial vers, dans et depuis la Belgique.

La transition énergétique implique l’utilisation de matières premières comme le lithium, le cobalt, le nickel, le cuivre, l’uranium ou les terres rares, relève la ministre. Très peu de ces ressources sont disponibles en Europe. « Aujourd’hui, le prix de ces matières premières est en train d’exploser, c?est pourquoi j’en appelle à la mise en place d’un observatoire. J’adresserai également une demande à la Banque Nationale pour établir un diagnostic de l’exposition, de la vulnérabilité et du risque portant sur la sécurité d’approvisionnement de la Belgique en ressources, matériaux, produits et composants critiques pour la résilience et la transformation de notre économie »; complète la ministre, qui plaide également pour un renforcement de l’économie circulaire. Partenaire de majorité, les écologistes flamands de Groen veulent que la Belgique utilise 2 à 4 % de combustibles fossiles en moins chaque année, ont-ils indiqué dans plusieurs journaux du nord du pays. Le parti mettra un plan phasé sur la table du gouvernement vendredi. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content