L’avocate bruxelloise Delphine Paci prend le flambeau de Sven Mary, qui l’assistait depuis son arrestation côté belge.

Procès des attentats de Bruxelles: l’avocate de Salah Abdeslam est connue

Le Vif

Delphine Paci était déjà présente au procès des attentats de Paris, elle défendait Hamza Attou.

Delphine Paci défendra Salah Abdeslam au procès des attentats à Bruxelles, qui débutera en octobre, a-t-elle déclaré ce mardi, confirmant une information de nos confrères de L’Avenir. Delphine Paci a accepté la mission, après qu’Olivia Ronen, l’avocate française qui a représenté les intérêts de Salah Abdeslam, avec Me Martin Vettes, au procès des attentats à Paris, a renoncé à le défendre à Bruxelles.

Delphine Paci était déjà présente au procès des attentats à Paris puisqu’elle y défendait Hamza Attou, a rappelé L’Avenir. Son client était un des trois accusés qui comparaissait libre. L’avocate a déjà représenté plusieurs prévenus dans des dossiers terroristes jugés à Bruxelles. Elle sera accompagnée, dans sa défense de Salah Abdeslam au procès d’assises à Bruxelles, d’un confrère dont elle n’a pas dévoilé le nom pour l’instant.

Avocate différente de Paris

Olivia Ronen, qui avait participé à une première réunion préparatoire du procès des attentats à Bruxelles, a renoncé à poursuivre la défense de Salah Abdeslam. « Il me paraît inconciliable de repartir dans un combat judiciaire sur le fond du dossier à Bruxelles alors qu’Abdeslam a finalement renoncé à se défendre dans la procédure parisienne en ne faisant pas appel de la décision du 29 juin 2022″, a déclaré l’avocate à L’Avenir. « Je reste malgré tout son avocate pour les autres procédures qui pourraient être engagées », a-t-elle ajouté.

Salah Abdeslam a été condamné à la réclusion à perpétuité et à une peine de sûreté incompressible, devant la cour d’assises de Paris, en juin dernier, pour son rôle dans les attentats du 13 novembre 2015 à Paris. Le 13 juillet, il a été transféré à la prison d’Ittre en Belgique. Il comparaîtra dès le 13 octobre devant la cour d’assises de Bruxelles, comme neuf autres accusés, dans le dossier des attentats du 22 mars 2016 à Bruxelles.

Partner Content