John Crombez (sp.a) promet un « salaire correct, une bonne pension et de meilleurs soins »

Le Vif

A la veille du 1er Mai, et à moins de quatre semaines des élections, le président des socialistes flamands John Crombez a plaidé mardi à Gand pour la « sécurité », après cinq années de politique de démantèlement social menée par la droite, selon lui.

Si le sp.a arrive au pouvoir après le 26 mai, la TVA sur l’électricité sera alors baissée, un salaire minimum de 1.600 euros sera instauré, tout comme une pension minimale à 1.500 euros, a-t-il promis Les socialistes s’engagent aussi à améliorer l’aide à la jeunesse, et s’attaquer aux listes d’attente pour les soins aux personnes souffrant d’un handicap.

Dans un discours prononcé dans la salle du Vooruit, le président du sp.a a fustigé les « partis de droite » au pouvoir depuis 2014, lesquels ont détruit le tissu social en Flandre et en Belgique, menaçant ainsi la sécurité d’existence de chacun, d’après lui. M. Crombez a également plaidé pour un plafonnement des frais scolaires réclamés dans l’enseignement secondaire flamand. « Ceux qui votent sp.a peuvent s’attendre à ce que la facture dans l’enseignement baisse », a-t-il notamment lancé.

Partner Content