L'entrée de l'armée russe en Ukraine dépendra de la situation "sur le terrain" © belga

Invasion de Ukraine – Le Kremlin évoque à nouveau des négociations, Poutine salue « l’héroïsme » de ses forces

(Belga) Le Kremlin a assuré dimanche être prêt à négocier avec l’Ukraine, proposant comme lieu de rencontre Gomel au Bélarus, pays d’où la Russie a envahi son voisin, tandis que le président russe saluait « l’héroïsme » de ses forces.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky s’est dit prêt à des négociations avec Moscou, mais pas au Bélarus. Une délégation de représentants des « ministères des Affaires étrangères, de la Défense et d’autres services, notamment de l’administration présidentielle est arrivée au Bélarus pour des négociations avec les Ukrainiens », selon le porte-parole de la présidence russe, cité par les agences nationales. Le Kremlin avait déjà évoqué vendredi des pourparlers, mais plusieurs responsables ukrainiens avaient indiqué qu’il ne s’agissait pas d’une proposition sérieuse, Moscou cherchant à obtenir la reddition de l’Ukraine. Par ailleurs, juste après la proposition d’ouvrir le dialogue, le président Vladimir Poutine avait appelé l’armée ukrainienne à faire un coup d’Etat et traité les autorités du pays de « clique de drogués et néonazis ». M. Poutine, à l’occasion de la journée des forces spéciales a salué leur rôle dans l’invasion, exprimant « une reconnaissance particulière à ceux qui avec héroïsme accomplissent leur devoir » en Ukraine que la Russie a envahi malgré un tollé international jeudi. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content