Invasion de l'Ukraine - Plus de 260 civils tués à Kharkiv depuis l'invasion; appel à l'aide du maire de Tchernihiv © belga

Invasion de l’Ukraine – Plus de 260 civils tués à Kharkiv depuis l’invasion; appel à l’aide du maire de Tchernihiv

(Belga) Depuis que les forces russes ont envahi l’Ukraine il y a plus de trois semaines, au moins 266 civils, dont 14 enfants, ont été tués dans les combats autour de la ville de Kharkiv, ont annoncé samedi soir les autorités de la deuxième plus grande ville d’Ukraine.

La ville du nord-est de l’Ukraine, assiégée par les Russes, comptait près d’un million et demi d’habitants avant la guerre. Selon l’agence de presse ukrainienne Unian, elle est toujours la cible de bombardements. Samedi soir, plusieurs habitations auraient été détruites, selon des informations qui n’ont pu être vérifiées de manière indépendante. De son côté, le bourgmestre de la ville de Tchernihiv, au nord du pays, a lancé un déchirant appel à l’aide alors que sa ville est encerclée par les troupes russes. « Les bombardements d’artillerie aveugles se poursuivent sur les zones habitées, tuant des gens pacifiques », a dénoncé Vladyslav Atroshenko. Selon le maire, la ville de près de 300.000 habitants, située non loin des frontières russe et bélarusse, fait face à une catastrophe humanitaire. « Il n’y a pas d’électricité, pas d’eau, pas de chauffage et les infrastructures de la ville sont entièrement détruites. » Les infrastructures de santé auraient également été touchées par des bombardements. Aucun couloir humanitaire n’a pu être mis en place pour évacuer des civils. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content