Invasion de l’Ukraine par la Russie: les Belges sont très majoritairement inquiets

Le Vif

L’invasion de l’Ukraine par la Russie, le 24 février dernier, inquiète 90% des Belges, ressort-il d’un sondage Ispos mené dans le cadre du Grand Baromètre Le Soir-RTL-Ipsos-Het Laatste Nieuws-VTM, cité dans Le Soir lundi.

Moins d’un répondant sur dix assure « ne pas avoir peur » du conflit qui ravage le pays voisin de la Pologne. Autrement dit, 90% des Belges sont « au moins un peu stressés », écrit Le Soir. Dans le détail, une large majorité de la population dit avoir « assez peur » ou « très peur ». Les femmes et les personnes âgées sont statistiquement plus inquiètes que le reste de la population.

Les sources principales de préoccupations des sondés liées à la guerre en Ukraine sont la possibilité de basculer dans une troisième guerre mondiale ou une extension du conflit à tout le continent européen, suivi par la crainte d’une attaque nucléaire.

Plus de 70% des répondants pensent que l’armée belge ne suffirait pas à défendre le royaume. Il s’agit de l’une des seules questions où des différences communautaires apparaissent: en ventilant les résultats par Région, on constate que 76% des Flamands ne croient pas en l’armée belge, contre 62% des Wallons et 58% des Bruxellois.

Partner Content