Invasion de l’Ukraine – New York: une ONG se fait voler des centaines de gilets pare-balles

(Belga) Une organisation non gouvernementale d’Américains d’origine ukrainienne s’est fait voler 300 à 400 gilets pare-balles donnés par des policiers et destinés à être envoyés en Ukraine, ont annoncé jeudi la police new-yorkaise et l’association.

Un « cambriolage » a été constaté mercredi matin au siège de l’ONG Ukrainian Congress Committee of America (UCCA), dans le sud de Manhattan, où « environ 400 gilets pare-balles avaient été soustraits de l’endroit » où ils étaient entreposés, a indiqué à l’AFP une porte-parole de la police de New York (NYPD). « Il n’y a eu aucune interpellation et l’enquête se poursuit », a-t-elle déclaré. Un porte-parole de l’UCCA a confirmé à l’AFP qu’environ « les trois quarts des gilets pare-balles avaient disparu » en début de semaine, mais que ni l’ONG ni la police « ne savaient qui » était derrière ce vol et « pourquoi et comment » il avait pu avoir lieu. Gilets d’occasion Ces gilets d’occasion avaient été donnés par la police de Long Island, île où se trouvent les quartiers new-yorkais de Brooklyn et de Queens, et devaient être envoyés à des travailleurs humanitaires en Ukraine et aux frontières de ce pays pour acheminer de l’aide en camion, selon le porte-parole. L’UCCA dit chapeauter des dizaines d’organisations américano-ukrainiennes aux Etats-Unis, pays qui abrite selon les estimations 1,2 à 1,5 million d’Américains d’origine ukrainienne et d’Ukrainiens. Depuis l’invasion russe de l’Ukraine, nombre d’associations américaines se mobilisent, notamment sur la côte est, pour lever des fonds, collecter et acheminer vers l’Europe de l’Est de la nourriture, des vêtements, des produits d’hygiène, des médicaments et du matériel militaire léger non létal comme des gilets pare-balles et des casques. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content