Invasion de l’Ukraine – Le Kazakhstan refuse de combattre avec la Russie en Ukraine

(Belga) Le Kazakhstan, l’un des alliés les plus proches de la Russie, a refusé de rejoindre les troupes russes, rapportent des fonctionnaires, selon NBC News. L’ancien État soviétique a par ailleurs annoncé qu’il ne reconnaissait pas les États séparatistes de l’est de l’Ukraine.

Lundi, la Russie a annoncé qu’elle reconnaissait les républiques autoproclamées de Lougansk et de Donetsk en tant qu’États indépendants. « Nous saluons l’annonce par le Kazakhstan qu’il ne les reconnaîtra pas », a déclaré le Conseil national de sécurité. « Nous saluons également le refus du Kazakhstan d’envoyer ses troupes rejoindre la guerre de Poutine en Ukraine. » Le refus du Kazakhstan est étonnant car, au début de cette année, l’alliance militaire dirigée par la Russie a envoyé plus de 2.000 « troupes de maintien de la paix » pour aider le pays d’Asie centrale à réprimer les manifestations qui ont fait plus de 200 morts. Environ 10.000 personnes ont été interpellées. Les troupes avaient été retirées à la fin du mois dernier après le retour au calme. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content