Invasion de l’Ukraine – Le chef de la diplomatie européenne dénonce l’accès à l’eau utilisé comme arme de guerre

(Belga) Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell se dit choqué que l’accès à l’eau soit utilisé comme arme de guerre parmi « les différentes effroyables tactiques de l’invasion russe » en Ukraine.

Dans un communiqué publié à l’occasion de la journée mondiale de l’eau, conjointement avec le commissaire européen à l’environnement Virginijus Sinkevi?ius, le haut diplomate dénonce que dans la ville ukrainienne assiégée de Marioupol, les forces armées russes ont « délibérément coupé l’accès de la population à l’eau potable, utilisant la menace de déshydratation pour forcer à la reddition de la ville et empêchant l’accès aux besoins les plus essentiels ». M. Borrell rappelle que l’accès à l’eau potable est un droit fondamental et ne devrait jamais être utilisé comme arme de guerre. « Alors que de l’eau de bonne qualité se raréfie, le manque de traitement des eaux et l’augmentation des bombardements d’infrastructures civiles, comme des attaques sur les industries chimiques, créent des risques supplémentaires et aggravent encore la qualité de l’eau douce », déplorent MM. Borrell et Sinkevi?ius. La diplomatie européenne renouvelle ses appels à la Russie de cesser immédiatement ses actions militaires sur le territoire de son voisin ukrainien, et de retirer ses forces militaires de manière inconditionnelle. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content