Invasion de l'Ukraine - La Belgique ferme à son tour son espace aérien aux avions russes © belga

Invasion de l’Ukraine – La Belgique ferme à son tour son espace aérien aux avions russes

(Belga) La Belgique va fermer son espace aérien aux avions russes, a indiqué dimanche sur Twitter le Premier ministre, Alexander De Croo.

« Nos cieux européens sont des cieux ouverts. Ils sont ouverts pour ceux qui relient les gens les uns aux autres pas pour ceux qui cherchent à les agresser brutalement », a-t-il déclaré. Le ministre fédéral de la Mobilité, Georges Gilkinet, a pour sa part écrit sur Twitter que l’Europe « doit isoler économiquement la Russie, au niveau financier, mais aussi dans les airs ». « Nous nous coordonnons avec nos collègues européens sur le sujet ». « Il s’agit d’une décision politique. C’est à présent à la Direction générale du Transport Aérien (DGTA) de l’exécuter », a précisé le porte-parole du ministre Gilkinet, sans pouvoir dire quand la mesure sera effective. « Des décisions sont par ailleurs en cours au niveau européen afin d’interdire le survol des avions russes sur tout le territoire du Vieux Continent », a-t-il ajouté. La Finlande, le Danemark, la Roumanie, l’Estonie, la Pologne, la République tchèque, la Bulgarie et l’Allemagne avaient précédemment annoncé fermer leurs espaces aériens aux avions russes. Le trafic aérien russe se retrouve dès lors face à une très vaste zone de non-survol en Europe, contraignant à d’énormes détours les vols vers l’ouest. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content