Johnson appelle à "intensifier les sanctions" jusqu'à un retrait total © belga

Invasion de l’Ukraine – Johnson appelle à « intensifier les sanctions » jusqu’à un retrait total

(Belga) Le Premier ministre britannique Boris Johnson a appelé mercredi à « continuer d’intensifier les sanctions » contre la Russie jusqu’au retrait de tous les soldats russes en Ukraine.

« On ne peut pas attendre du G7 de lever les sanctions juste parce qu’il y a un cessez-le-feu », a-t-il déclaré devant une commission parlementaire. « Nous devrions continuer d’intensifier les sanctions (…) jusqu’à ce que chacun » des soldats russes soit « hors d’Ukraine », a-t-il ajouté. Lors de cette audition devant les responsables des commissions parlementaires, le chef du gouvernement britannique a répété qu’un changement de régime à Moscou n’était « pas l’objectif du gouvernement britannique », ajoutant que Londres cherche à « aider à protéger » les Ukrainiens contre la violence « barbare » des forces russes. Le gouvernement britannique a par ailleurs annoncé un nouveau régime de sanctions pour empêcher aux oligarques russes l’accès à des services techniques dans l’aviation et le secteur maritime. Ce nouveau régime, annoncé au lendemain de la saisie d’un luxueux yacht appartenant à un Russe non précisé, a été immédiatement appliqué à deux oligarques qui faisaient déjà partie du millier de personnes visées par les sanctions britanniques, Eugene Shvidler et Oleg Tinkov. Les sanctions relatives à la Crimée, annexée en 2014 par la Russie, visant finance, commerce et transport maritime seront désormais étendues aux régions séparatistes de Donetsk et Lougansk, dont Moscou a reconnu en février l’indépendance. « Il ne fait aucun doute que (le président russe Vladimir) Poutine et son élite ont été surpris par la force de nos sanctions », a déclaré dans un communiqué la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss. « Nous continuerons à accroître la pression aussi longtemps que les militaires russes resteront en Ukraine, ciblant non seulement les affaires des oligarques mais aussi leurs avoirs et leur mode de vie de par le monde », a-t-elle ajouté. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content