Infrabel anticipe les fortes températures et déploie son « Plan Chaleur »

Infrabel active son plan chaleur en prévision des fortes températures attendues en fin de semaine, explique jeudi le gestionnaire de l’infrastructure ferroviaire belge.

Avec l’augmentation des températures, les voies ferroviaires peuvent parfois atteindre 20°C en plus à cause de l’accumulation de la chaleur par les rails ou le lit de cailloux sous les voies (ballast). Les installations belges sont conçues pour supporter une température de 25°C, les changements brusques pouvant provoquer une dilatation des métaux et une déformation des voies.

Cependant, Infrabel assure que ce phénomène est plutôt rare et que les traverses, ainsi que les ballasts, absorbent la plupart des pressions inhérentes aux dilatations du métal. Les installations électriques ne sont pas en reste et peuvent également souffrir de la chaleur.

Pour éviter ce scénario catastrophe, Infrabel a décidé de déployer son « Plan Chaleur » pour garantir un trafic en toute sécurité. Les contrôles des voies, des aiguillages, de la caténaire, de la climatisation, des installations électriques et des datacenters, notamment, vont être accrus. Les talus susceptibles de prendre feu seront aussi identifiés et les équipes du centre de coordination du trafic d’Infrabel diffuseront plusieurs bulletins météo par jour aux agents de terrain.

Grâce à cela, ils pourront intervenir en cas de problème ou tout simplement anticiper une éventuelle avarie. Pour pouvoir faire face au mieux à la chaleur, ces agents de terrain recevront des quantités suffisantes d’eau et de crème solaire.

Partner Content