Inculpé de viols, l’acteur porno Ron Jeremy va passer des tests psychiatriques

(Belga) L’acteur de films pornographiques Ron Jeremy, inculpé à Los Angeles pour des viols et agressions sexuelles sur 21 victimes, dont certaines mineures, va devoir passer des tests psychiatriques avant d’être jugé, a ordonné jeudi le tribunal.

Ron Jeremy, 69 ans, qui a à son actif plus de 1.700 apparitions dans des films X depuis la fin des années 1970, faisait de longue date l’objet d’accusations de violences sexuelles au sein de la profession et avait été tenu à l’écart de différents événements ces dernières années. En juin 2020, il avait été accusé du viol de trois femmes et d’agression sexuelle sur une quatrième. Son arrestation et sa comparution devant un tribunal de Los Angeles avaient suscité une nouvelle vague de plaintes contre le sexagénaire, sous les verrous depuis lors. Les faits les plus anciens remontent à 1996 et au total, Ron Jeremy est accusé de diverses violences sexuelles sur 21 femmes âgées de 15 à 51 ans, selon le procureur du comté de Los Angeles. Lors d’une audience technique jeudi, l’un des avocats de Ron Jeremy, Stuart Goldfarb, a dit au tribunal que son client ne l’avait pas reconnu lorsqu’il était récemment allé lui rendre visite en prison. Le juge a donc ordonné une évaluation psychiatrique sur l’accusé avant de poursuivre la procédure. Ron Jeremy, qui s’était déclaré totalement « innocent » sur Twitter, a plaidé « non coupable » de tous les faits dont il est accusé. S’il est reconnu coupable, il pourrait finir sa vie en prison. En juin 2020, Me Goldfarb avait démenti en bloc les accusations contre son client, assurant qu’il n’était « pas un violeur ». « Ron, au fil des années et en raison de ce qu’il est, a été le partenaire de plus de 4.000 femmes (…) Les femmes se jettent sur lui », avait affirmé l’avocat à l’AFP. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content