Bart De Wever © Belga

Il n’y aura pas de taxe sur les plus-values, réaffirme Bart De Wever

« La taxe sur les plus-values que veut le CD&V n’aboutira pas », a déclaré le président de la N-VA Bart De Wever dans un entretien publié samedi par Het Laatste Nieuws. « Je ne compte pas planter un nouveau buisson à côté de notre jungle fiscale. »

Bart De Wever fait ses déclarations alors que les démocrates-chrétiens flamands se réunissent ce week-end en congrès, notamment afin d’évoquer une modernisation de la fiscalité.

Le président des nationalistes souligne qu’une taxation des plus-values est envisageable pour son parti dans le cadre d’une remise à plat de toute la fiscalité. « Mais soyons honnêtes: une telle opération est un chantier pour la prochaine législature. Ce que le CD&V demande au sein du gouvernement, à savoir une taxe sur les plus-values totalement isolée, nous ne le ferons pas. »

La volonté du parti de Wouter Beke de lier cette taxe à la réforme de l’Isoc pourrait dès lors poser problème. « Il y a à boire et à manger pour tous les partis dans les plans de Johan Van Overtveldt. Ce serait regrettable de s’opposer à une réforme que tout le monde souhaite, y compris le CD&V, en raison d’un symbole. »

Partner Content