David Clarinval (MR). © Belga

Guerre en Ukraine: la Belgique accueillera deux lions de Kiev

Le Vif

L’Agence fédérale pour la Sécurité de la Chaîne alimentaire (Afsca) et le ministre fédéral de l’Agriculture, David Clarinval, ont accordé jeudi un permis d’importation pour deux lions ukrainiens qui ont dû être évacués en urgence d’un refuge pour animaux situé à Kiev, la capitale ukrainienne, a annoncé le cabinet du ministre.

Face à l’offensive des troupes russes en territoire ukrainien, plusieurs animaux ont pu être transportés de Kiev jusqu’à la frontière polonaise. L’association belge de défense des animaux Natuurhulpcentrum a tout mis en oeuvre pour accueillir deux félidés en provenance de ce refuge, Tsar et Jamil.

« L’Afsca a donné aujourd’hui (jeudi) son feu vert à l’importation des deux lions ukrainiens. Cette approbation rapide fait suite à la situation exceptionnelle et extrêmement dangereuse en Ukraine », a souligné M. Clarinval (MR) dans un communiqué.

Avant d’être hébergés au Natuurhulpcentrum à Oudsbergen (province de Limbourg), Tsar et Jamil doivent répondre à trois conditions: ils doivent d’abord être accompagnés de leurs passeports individuels avec les détails d’identification et de vaccination, ils ont ensuite été vaccinés contre la rage à temps pour être transportés en Belgique et ils sont enfin soumis à un contrôle vétérinaire à l’importation au poste de contrôle frontalier à la frontière de l’Union européenne.

À leur arrivée au Natuurhulpcentrum, les lions seront placés en quarantaine pendant trois mois et un contrôle vétérinaire sera également effectué, au cours duquel un échantillon de sang sera prélevé pour un test de détection des anticorps contre la rage. Pendant cette quarantaine, les lions seront suivis par l’unité locale de contrôle de l’Afsca pour les provinces de Brabant flamand et de Limbourg.

« En début de semaine, une demande de permis d’importation a été introduite auprès de l’Afsca pour les lions Tsar et Jamil, qui résidaient au centre Wild Animal Rescue à Kiev. Je suis donc heureux d’annoncer que ces lions seront autorisés à entrer sur le territoire belge assez rapidement, compte tenu de la situation exceptionnelle« , a souligné M. Clarinval, cité par le communiqué.

Partner Content