Le contrôle frontière à Brussels Airport. © Belga

Grève du zèle des policiers à Brussels Airport dès lundi

Les syndicats policiers mèneront une grève du zèle d’une semaine à partir de lundi à Brussels Airport, indique jeudi Alain Peeters du SNPS.

Les syndicats ont dénoncé jeudi auprès des autorités un manque de personnel, mais ils n’ont pas été entendus, selon M. Peeters. « Nous avons proposé une solution, mais nous n’avons pas été suivis. »

Cette solution consiste en la fermeture de la zone T de l’aéroport. Celle-ci est située dans le terminal A et destinée aux vols en provenance de l’espace Schengen, mais elle accueille également des voyageurs hors-Schenghen aux heures les plus denses. Les syndicats réclament que tous les contrôles frontaliers soient rassemblés en un seul lieu.

Les autorités sont conscientes du problème, selon le syndicaliste. « Le comité d’évaluation Schenghen viendra assister aux contrôles mardi. Quarante pour cent de personnel supplémentaire a été mobilisé pour faire bonne figure. Ce sera donc du cinéma. »

Si une solution n’est pas rapidement dégagée, le mouvement se poursuivra la semaine suivante, avertit M. Peeters.

L’aéroport informera lui-même les voyageurs via son site et les réseaux sociaux à partir de vendredi. Les personnes qui doivent prendre un vol vers une destination hors-Schenghen peuvent s’attendre à des retards conséquents et sont invités à se présenter à Zaventem trois heures avant leur décollage. De nombreux vols, tant à l’arrivée qu’au départ, pourraient être impactés par le mouvement.

Partner Content