Mathias De Clercq (Open VLD). © BELGA

Gand: discussion à quatre pour former une majorité

Le cartel Groen/sp.a, l’Open Vld et le CD&V ont entamé des discussions en vue de former une nouvelle majorité à Gand, ont-ils annoncé mardi soir. Les quatre formations ont eu « un entretien constructif » et se sont accordées sur une méthode de travail qui doit mener à « un projet positif pour Gand ».

Des discussions ont eu lieu au cours de la journée dans le plus grand secret avant cette annonce. Le cartel progressiste sp.a/Groen est la plus grande formation de la ville mais la tête de liste Open Vld, Mathias De Clercq, est premier en voix de préférence. Il reviendra soit à un écologiste, les Verts ayant obtenu deux fois plus d’élus que les socialistes, soit à un libéral d’être le nouveau bourgmestre. Dans un communiqué commun, M. De Clercq (Open Vld), Filip Watteuw (Groen), Mieke Van Hecke (CD&V) et Rudy Coddens (sp.a) ont demandé le « temps nécessaire » pour négocier « dans la sérénité ».

La question du maïorat constitue une partie des discussions, ont indiqué par ailleurs MM. Watteuw et Coddens. « Nous ne voulons pas que Gand se retrouve dans une impasse », a souligné le premier, candidat bourgmestre, tandis que le second indiquait vouloir enregistrer des « résultats communs » et parler du fond des politiques.

Face à cette coalition « monstre », l’opposition sera composée de la N-VA, du PTB et du Vlaams Belang.

Partner Content