Frank Vandenbroucke

Frank Vandenbroucke: « Je ne peux pas exclure d’autres restrictions sanitaires »

Caroline Lallemand
Caroline Lallemand Journaliste

Le Ministre de la santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) n’exclut pas de nouvelles restrictions sanitaires à l’approche des fêtes de fin d’année.

Le Ministre de la santé Frank Vandenbroucke (Vooruit) s’est prononcé dans les colonnes du Morgen sur la situation sanitaire. Il n’y aura pas d’annonce de relâchement des mesures sanitaires au Codeco de mercredi prochain. « Aujourd’hui, nous ne savons toujours pas avec certitude ce qui va arriver. La science évolue rapidement. Il s’agit de procéder à des ajustements constants et de faire preuve de prudence. Cela signifie : absolument aucun relâchement. Pas du tout. C’est peut-être un message désagréable, mais c’est aussi le plus honnête. Nous allons devoir continuer jusqu’à la fin des vacances de Noël au moins. »

Sur les ondes de La Première ce matin, il a été clair aussi à ce sujet: « Pour que tout le monde se montre solidaire de la situation dans les hôpitaux, il ne sera pas question d’assouplissements lors du prochain Comité de concertation prévu mercredi », a-t-il martelé.

Vers de nouvelles restrictions pour les fêtes?

Vandenbroucke dit même ne pas exclure de nouvelles restrictions à l’approche des fêtes. « Je ne peux pas exclure d’autres restrictions. Nous devrons voir comment les choses évoluent. Mais la priorité aujourd’hui est avant tout d’accélérer la campagne de rappel et de motiver les gens à continuer à suivre les mesures existantes. »

Les autorités ont décidé mercredi soir de raccourcir le délai d’administration de cette dose « booster » de 6 à 4 mois. Accélérer maintenant l’administration d’une troisième dose de vaccin contre le coronavirus devrait permettre de vacciner presque toute la population adulte d’ici fin janvier, selon le ministre de la Santé. A ce jour, un quart de la population l’a déjà reçue.

« Le booster garantit une protection importante contre le variant Omicron« , souligne Frank Vandenbroucke ce jeudi sur La Première. Selon des estimations, la protection contre l’apparition de symptômes augmenterait de 70% avec la troisième dose et serait encore plus élevée pour les formes graves de Covid.

Quant à savoir si une exception pour l’horeca concernant les heures d’ouverture plus élargies (actuellement, la fermeture est à 23 heures) peut être envisagée, le Ministre douche aussi les espoirs des restaurateurs dans le quotidien flamand.

« Non. Je ne pense pas que nous allons motiver les gens dans ce sens et créer de nouveaux foyers d’infections. Je dirais : suivez votre bon sens, limitez vos contacts, utilisez les autotests et ventilez bien les pièces. Personnellement, ma femme et moi allons faire la fête en comité très restreint.« 

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content