© Image Globe

Formation Wallonie et FWB : pas d’échéance pour les informateurs socialistes

Le Vif

Les présidents du PS Elio Di Rupo et Paul Magnette, qui mènent depuis vendredi des consultations à la recherche de majorités en Wallonie et en Fédération Wallonie-Bruxelles, ne se sont pas fixé de date-butoir, même s’ils assurent « ne pas perdre de temps ».

« Nous en sommes toujours à des discussions de fond et à la recherche de convergences de programme », a commenté M. Di Rupo, assurant avancer « le plus rapidement possible » tout en « prenant le temps d’une analyse sérieuse ». Avec le président faisant fonction Paul Magnette, il a reçu lundi les représentants d’Ecolo et du FDF, alors que le MR et le cdH avaient déjà été reçus vendredi. Le PTB-Go et le PP doivent boucler mardi ce premier tour de consultations des partis représentés dans les parlements wallon et/ou francophone.

Le bilan de ce premier tour de consultations sera dressé en interne mardi soir, mais il n’est pas impossible que ces pourparlers politiques soient suivis de rencontres socio-économiques avec des partenaires sociaux, a reconnu M. Magnette. « Cela fait partie des choses qu’on peut faire. Mais on ne perd pas de temps, on a d’ailleurs déjà très bien avancé ; je vous rappelle que ça fait à peine une semaine que les élections sont terminées ».

Partner Content