© Belga

Flandre : l’enseignement mauvais dans l’apprentissage des attitudes démocratiques

L’enseignement en Flandre est, en comparaison avec celui de pays européens, mauvais en ce qui concerne l’apprentissage des attitudes démocratiques, rapporte lundi De Morgen sur base d’une étude comparative internationale à laquelle la Vrije Universiteit Brussel (VUB) et l’Université d’Anvers ont participé.

La Flandre est bonne dans la transmission de connaissance. Par contre, les élèves interrogés ont été mauvais dans leurs attitudes démocratiques. L’élève flamand est, avec le néerlandais, le plus réservé à l’égard de la société multiculturelle et des immigrés. Ils ne sont pas bons non plus en matière de croyance dans les valeurs démocratiques.

Les élèves flamands se soucient de leur environnement, mais ils accordent moins d’importance au fait de connaître les institutions ou « la connaissance des droits et devoirs du citoyen ». 71% des élèves ne parlent jamais de sujets politiques ou sociaux à la maison.

« Nous récoltons ce que nous avons semé », a réagit Pascal Smet, le ministre flamand de l’Enseignement. « Nous avons des objectifs clairs pour les mathématiques, tandis qu’ils sont beaucoup plus vagues pour la ‘citoyenneté active’. »

Le Vif.be, avec Belga

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content