Karine Lalieux © Belga

« Favoritisme et copinage »: plusieurs politiques réagissent aux propos de Lalieux sur Beliris

Le Vif

La ministre se serait vantée lors d’un meeting de financer en priorité les communes bruxelloises socialistes avec le fonds Beliris. Une déclaration qui a fait beaucoup de bruit.

La Fédération bruxelloise du PS était réunie mercredi dernier pour un bilan mi-mandat. Lors de ce meeting, Karine Lalieux, la ministre fédérale des Pensions et de l’Intégration sociale s’est exprimée sur Beliris dont elle a également la charge. Beliris est un fonds fédéral qui permet de financer essentiellement des travaux d’infrastructures.

Evoquant notamment la rénovation de plus de 1.000 logements sociaux, la ministre Karine Lalieux a déclaré : « Beliris, c’est juste du bonheur. J’ai une enveloppe d’investissements, et je fais plaisir à l’ensemble des communes et en particulier, évidemment, aux communes socialistes ». Des propos, relayés par nos confrères de La Libre, qui ont suscité de vives réactions ce lundi dans le monde politique belge.

« Vision clientéliste »

Le groupe Ecolo-Groen, au pouvoir au niveau bruxellois avec les socialistes, a réagi par voie de communiqué. « Pour le groupe Ecolo-Groen, si ces propos sont avérés, ils témoignent d’une vision clientéliste insupportable », ont indiqué les Verts. « Il faut que la Ministre comprenne que Beliris, ce n’est pas de l’argent de poche pour financer les copains. C’est pourquoi nous demandons un audit de tous les projets financés par Beliris depuis que la Ministre est en place. »

Gilles Vanden Burre, chef de groupe Ecolo-Groen à la Chambre a également réagi sur Twitter. Il s’est dit « interpellé au plus haut point » par ces déclarations. « Le favoritisme et le copinage n’ont plus leur place dans la gouvernance du 21e siècle et je pensais que le PS l’avait compris », a déploré le député, qui a par ailleurs demandé un audit des projets financés par Beliris. Des propos également qualifiés d' »inacceptables » par Guillaume Defossé, député fédéral Ecolo.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Le président du MR, Georges-Louis Bouchez, a également dénoncé les propos de la ministre Lalieux. « Un ministre qui dit subventionner des projets non pas selon leur qualité mais parce qu’ils émanent d’une commune socialiste, cela s’appelle la tradition pour certains », a-t-il expliqué. « L’argent public mérite mieux que le copinage », a rappelé le président du MR qui estime également qu’un audit est nécessaire.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Theo Francken (N-VA) a lui aussi condamné les propos de la socialiste sur Twitter. « Karine Lalieux fait vraiment partie du PS de la vieille école. Après son dossier de retraite bâclé, elle admet maintenant juste avoir utilisé Beliris pour faire plaisir à ses camarades rouges ».

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Clarification

La principale intéressée a tenu à réagir lundi, également via Twitter. Elle a rappelé que les projets d’investissement Beliris « ne sont en aucun cas sélectionnés ni désignés par la ministre compétente ». Ils nécessitent l’approbation des gouvernements bruxellois et fédéral. La ministre a également contextualisé ses propos: évoquant ses compétences, elle a naturellement parlé de Beliris, et « m’adressant à des militants socialistes, j’ai illustré mes propos avec quelques exemples de projets dans les communes d’élus présents dans l’assemblée », a-t-elle ajouté.

Le contenu intégré souhaite enregistrer et/ou accéder à des informations sur votre appareil. Vous n’avez pas donné l’autorisation de le faire.
Cliquez ici pour autoriser cela de toute façon

Partner Content