Face à des problèmes de téléphonie suite à la cyberattaque, Vivalia met en place un call-center

Le Vif

L’intercommunale des soins de santé Vivalia a mis en place un call-center pour palier les problèmes de téléphonie consécutifs à la cyberattaque dont elle a été victime dans la nuit de vendredi à samedi, ont annoncé ses responsables mardi.

La cellule de crise s’est à nouveau réunie mardi matin pour faire le point sur la situation, 75 heures après la cyberattaque qui a touché l’ensemble des sites et paralysé le réseau informatique de l’intercommunale luxembourgeoise des soins de santé.

« Parmi les conséquences de cette cyberattaque, notre téléphonie risque de connaître de grandes perturbations et nos hôpitaux pourraient être plus difficilement joignables dans les prochaines heures et les prochains jours« , ont averti les responsables de Vivalia mardi.

« Bien que l’activité médicale soit fortement ralentie, nous mettrons en place dès aujourd’hui, et jusqu’à nouvel ordre, un call-center (…) gratuit au 0800/35.168. Des opérateurs répondront aux questions principales, par exemple, sur le maintien ou non des consultations, la possibilité de prendre un rendez-vous, etc. »

L’intercommunale demande à la population de n’appeler ce numéro qu’en cas de nécessité afin de ne pas engorger le service.

L’activité médicale au sein des hôpitaux Vivalia – dont ceux de Marche, Arlon, Libramont, Virton et Bastogne – se poursuit en mode dégradé: opérations non-urgentes supprimées sauf exception après avis concerté, consultations annulées, examens radiologiques et scintigraphie annulés. La médecine d’urgence est maintenue. Quant à l’activité des centres de prélèvements et centres Covid, elle a pu reprendre mardi, un système de navettes ayant été mis en place pour les analyses dorénavant effectuées sur le site hospitalier de Godinne.

Partner Content