Explosions marathon Boston – Un « acte de terrorisme » dont les auteurs restent inconnus

(Belga) Le président Barack Obama a qualifié mardi les attentats de Boston d' »acte de terrorisme » et concédé que les autorités américaines ne savaient pas encore si cet « acte odieux et lâche » était le fait d’un individu ou d’un groupe, étranger ou américain.

« A chaque fois que des bombes sont utilisées pour viser des civils innocents, il s’agit d’un acte de terrorisme », a affirmé M. Obama lors d’une courte intervention dans la salle de presse de la Maison Blanche, en appelant ses compatriotes à la vigilance. « Nous ne savons pas encore (…) qui a mené cet attentat ou pourquoi, s’il a été planifié et exécuté par une organisation terroriste, étrangère ou américaine, ou si c’était l’acte d’un individu », a ajouté le président, pour sa seconde intervention en moins de 24 heures à ce sujet. « Nous n’avons pas encore une idée du mobile » de ces attentats, a-t-il insisté, après avoir été mis au courant des derniers développements de l’enquête par son équipe de sécurité. « A l’heure actuelle, tout le reste n’est que spéculation. » Deux bombes ont explosé lundi près de l’arrivée du célèbre marathon de Boston, faisant trois morts et 176 blessés. Comme la veille, M. Obama a promis que le ou les auteurs rendraient des comptes devant la justice, et assuré que les Américains « refusent d’être terrorisés ». « Dans les jours à venir, nous poursuivrons nos efforts pour découvrir tout ce qui s’est passé, et nous resterons vigilants. J’ai donné l’ordre à mon administration de prendre les mesures de sécurité nécessaires pour protéger les Américains », a-t-il dit, en soulignant que « nous avons tous un rôle à jouer pour alerter les autorités » en cas de soupçon. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content