En Flandre, la pandémie a dopé l’usage du vélo, selon un sondage du VAB

(Belga) Deux ans après le début de la pandémie, la moitié des Flamands (51%) déclarent enfourcher leur vélo plus souvent qu’avant, d’après un sondage du VAB publié jeudi.

Selon cette enquête, menée auprès de quelque 2.000 personnes au nord du pays, 51% des répondants affirment utiliser leur vélo plus souvent pour des courts trajets d’environ 2 km. Il s’agit principalement de déplacements pratiques, comme aller faire des courses, déposer les enfants à l’école, etc. Parmi les sondés, 48% indiquent être plus prompts à sortir leur deux roues pour des distances comprises entre 2 et 10 km. « Ces trajets comprennent également les déplacements domicile-travail. Le recours au vélo augmente dans toutes les catégories d’âge, bien qu’il soit plus prononcé chez les jeunes. Parmi ceux-ci, 57% déclarent prendre leur vélo pour des trajets comptant jusqu’à 2 km et 56% pour des distances comprises entre 2 et 10 km », souligne le VAB. Depuis la pandémie, le recours au vélo est en hausse dans toutes les provinces flamandes, ajoute l’organisation de mobilité. L’augmentation est la plus forte en Flandre occidentale (+55% pour des distances jusqu’à 2 km ; +52% entre 2 et 10 km) et la moins élevée dans le Brabant flamand. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content