Emoi au Capitole américain, où la police pourchasse un renard agressif

(Belga) Au moins un renard se promène autour des bâtiments du Capitole américain à Washington, a prévenu mardi la police, à qui ont été rapportées des attaques de l’animal sauvage contre des passants.

Plusieurs personnes auraient ainsi été « attaquées ou mordues » par un renard à proximité du temple de la démocratie américaine, en plein centre de la capitale fédérale, selon des signalements transmis à la police du Capitole. « Ce matin, (la police du Capitole) a reçu un appel à propos d’un renard qui s’approchait du personnel » travaillant sur la colline du Congrès, où se trouvent le Sénat et la Chambre des représentants. « Ce renard pourrait avoir une tanière » dans les espaces verts qui entourent les différents bâtiments du Capitole, poursuit la police, qui évoque une possible seconde tanière non loin. Des agents de la ville ont été mobilisés pour « attraper et déplacer » tout goupil présent dans les environs, note-t-elle. « Les renards sont des animaux sauvages qui sont très protecteurs de leur tanière et de leur territoire. Merci de ne pas les approcher, » demande la police du Capitole. La présence de renards à Washington et dans les villes américaines n’est pas inhabituelle, mais ils évitent habituellement les humains, selon les autorités environnementales locales. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content