Dans le bassin de la Vesdre, certaines maisons se trouvent très près de la rivière, dans une situation d'exposition au risque d'inondation maximale. © belga image

Dossier spécial inondations : plus de 70.000 dossiers introduits auprès des assureurs, comment reconstruire ?

Un total de 71.746 dossiers d’indemnisation ont été introduits auprès des assureurs en Belgique, a indiqué mercredi l’union professionnelle des entreprises d’assurances Assuralia lors d’une présentation du bilan des inondations. Comment reconstruire, face à ces dégâts immenses ? Le Vif y consacre un dossier spécial, trois mois après ces funestes intempéries.

Trois mois après les inondations de juillet dernier, l’ampleur des dégâts se précise. Assuralia a tiré ce mercredi le bilan, en termes de nombre de dossiers introduits auprès des assureurs belges. Soit un total de 71.746. Parmi lesquels 63.692 concernent des particuliers ou petits commerces, 6.602 des véhicules (principalement des couvertures omnium), et 1.452 des risques dits spéciaux (grandes entreprises, institutions). A elle seule, la Wallonie, région la plus touchée, dénombre 62.440 dossiers, suivie de la Flandre avec 7.902 et 1.404 en Région bruxelloise. Sur les 256 communes que compte la région wallonne, 98 avaient été impactées par la catastrophe..

Le coût total des dommages assurés, toutes catégories confondues, s’élevait à 2.164 millions d’euros, a fait savoir Assuralia. Logiquement, c’est à nouveau la région wallonne qui en a pris la plus grande part, avec 2.070 millions d’euros (dont un milliard d’euros pris en charge par la Région wallonne). « Il est difficile de préciser combien de dossiers ont déjà été clôturés », a expliqué Hein Lannoy, CEO d’Assuralia. « Pour les dossiers les plus simples, tout devrait rentrer dans l’ordre pour la fin de l’année, mais quand il s’agit de problèmes plus complexes, nécessitant une reconstruction par exemple, ça demande plus de temps ».

Mais c’est évidemment la région liégeoise qui, en Wallonie, a été la plus impactée. Comment reconstruire des quartiers, des pans de communes entiers ? Trois mois après les inondations, La Vif y a consacré un dossier spécial, dont les différents chapitres sont à lire ci-dessous.

Partner Content