Des citoyens demandent d'honorer la mémoire de l'initiateur de l'attaque du 20e convoi © belga

Des citoyens demandent d’honorer la mémoire de l’initiateur de l’attaque du 20e convoi

(Belga) Le conseil communal d’Uccle a été saisi jeudi d’une demande d’interpellation citoyenne signée par une trentaine de personnes pour que cette commune du sud de la capitale honore Youra Livschitz. Celui-ci a été assassiné à l’âge de 26 ans, après avoir élaboré et mené l’attaque du XXe convoi de déportation, qui eut lieu le 19 avril 1943.

Équipés seulement d’un revolver, d’une lampe tempête et de quelques tenailles, trois jeunes résistants, Youra Livschitz (25 ans), Jean Franklemon (25 ans) et Robert Maistriau (22 ans) avaient contraint le train du 20e convoi qui transportait 1.631 juifs de la Caserne Dossin à Malines vers Auschwitz à s’arrêter, près de Boortmeerbeek. Ils réussirent à libérer 17 femmes et hommes d’un wagon, avant que l’escorte allemande ne riposte et les pousse à la fuite. Plus loin sur le trajet, d’autres personnes ont pu fuir, grâce à des outils volés, emportés clandestinement. Au total, ils sont 236 à s’être enfuis, dont 120 recouvrirent définitivement la liberté. L’idée d’arrêter un convoi de déportation avait été rejetée par le Front de l’Indépendance, en regard du risque. Youra Livschitz décida de conduire lui-même le projet à bien, notamment en recrutant des participants. Une stèle commémorative de cet acte de résistance a été inaugurée en 1993 à Boortmeerbeek. En 2005, Robert Maistriau a reçu le titre de Docteur honoris causa de l’ULB. En 2008, il a été fait citoyen d’honneur de Woluwe-Saint-Lambert. Le 21 septembre dernier, le parlement bruxellois a adopté une résolution relative à la nécessité d’ériger un monument à la mémoire de ces trois résistants. Les citoyens signataires de la demande d’interpellation souhaitent notamment que la commune d’Uccle participe activement à perpétuer le nom et le souvenir de l’un de ses plus illustres enfants, Youra Livschitz, seul des trois participants qui le payera de sa vie. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content