© Belga

Déjà un millier d’enfants ukrainiens scolarisés en Wallonie et à Bruxelles

Le Vif

Près d’un millier d’enfants ayant fui la guerre en Ukraine sont actuellement inscrits dans une école en Wallonie ou à Bruxelles, a indiqué mardi la ministre de l’Education, Caroline Désir (PS).

Interrogée en commission du Parlement, Mme Désir a précisé qu’à ce jour 992 enfants ukrainiens avaient déjà intégré une structure scolaire.

Cent vingt-sept enfants l’ont été au sein d’un Dispositif d’Accueil et de Scolarisation des élèves Primo-Arrivants et Assimilés (DASPA), 239 dans une école maternelle, 483 dans une école primaire et 143 dans un établissement secondaire.

Sans surprise, c’est dans les grandes villes que les sollicitations sont les plus nombreuses.

La Fédération Wallonie-Bruxelles s’attend dans les semaines à venir à devoir accueillir un nombre grandissant de jeunes réfugiés ukrainiens dans ses écoles.

Devant les députés, la ministre a précisé mardi avoir donné instruction de faciliter l’octroi de moyens supplémentaires pour la création de nouveaux DASPA là où les besoins s’en feront sentir.

Selon des estimations des autorités fédérales, la Belgique pourrait accueillir quelque 200.000 réfugiés ukrainiens au total, dont 80.000 en Wallonie et à Bruxelles.

A ce jour, près de 30.000 réfugiés se sont inscrits auprès de Fedasil. Plus de 40% d’entre eux sont mineurs d’âge, et 37% en âge de scolarisation.

Partner Content