Déjà 3,3 millions d'euros récoltés via le consortium 12-12 © belga

Déjà 3,3 millions d’euros récoltés via le consortium 12-12

(Belga) Quelque 3,3 millions d’euros ont déjà été récoltés via le consortium 12-12 depuis l’appel #Ukraine1212 lancé mercredi dernier, signale mardi le consortium belge pour les situations d’urgence. Compte tenu de l’évolution de la situation en Ukraine, envahie par la Russie depuis le 24 février dernier, cette solidarité doit se poursuivre, appelle l’organisation.

Grâce notamment au soutien massif des partenaires médias, l’appel peut compter sur une grande solidarité de la population belge, se réjouissent les organisations membres du Consortium 12-12 (Caritas International, Médecins du Monde, Handicap International, Oxfam-Belgique, Plan International Belgique, Rode Kruis-Vlaanderen/ Croix-Rouge de Belgique et Unicef Belgique). « Nous assistons à un énorme élan de solidarité de la population belge envers les victimes de la crise en Ukraine », commente son coordinateur Gilles Van Moortel. Entre-temps, les besoins ne cessent d’augmenter, prévient le consortium. Le nombre de réfugiés et de personnes déplacées à l’intérieur du pays a augmenté de façon spectaculaire ces derniers jours. Selon l’ONU, plus de 2 millions de personnes ont ainsi dû fuir les violences vers les pays voisins. Plus de la moitié des réfugiés se sont retrouvés en Pologne, tandis qu’en Ukraine, les dégâts matériels sont énormes, avec beaucoup d’infrastructures importantes détruites. Le nombre de morts et de blessés parmi la population civile continue d’augmenter. Il y a une pénurie de produits de base essentiels. Le Consortium 12-12 appelle donc à poursuivre la mobilisation en faisant un don (via le numéro de compte bancaire BE 19 0000 0000 1212 et en ligne via 1212.be).ou en mettant en place des actions de collecte de dons. Les fonds « vont à des organisations réputées qui, avec leurs partenaires, ont des années d’expérience dans l’aide humanitaire d’urgence. Ils savent comment répondre aux besoins – approvisionnement en eau, nourriture, abri, hygiène, éducation et traitement des traumatismes psychosociaux – dans les circonstances exceptionnelles actuelles », assure l’organisation. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content