Décès de l’influent rabbin Kanievsky en Israël

(Belga) Le rabbin Chaïm Kanievsky, figure de la communauté ultra-orthodoxe en Israël, est décédé vendredi à l’âge de 94 ans, a-t-on appris de sources concordantes.

Leader des juifs de la communauté lituanienne, le rabbin Kanievsky était considéré comme un « maître » et parfois surnommé le « Prince de la Torah » par ses adeptes qui respectaient à la lettre ses consignes. Sa famille a annoncé son décès dans un court communiqué. Ses funérailles auront lui dimanche, d’après l’organisation caritative israélienne Zaka, dont les membres sont des juifs orthodoxes. « Le rabbin veillait à toujours recevoir chaque personne avec un coeur ouvert », a salué le Premier ministre israélien Naftali Bennett dans un communiqué. « C’était un vrai leader public, qui depuis sa modeste maison de Bnei Brak (près de Tel-Aviv, NDLR) a dirigé des dizaines de milliers de personnes en Israël, avec sagesse, bon sens et une compétence rare », a-t-il ajouté. Le rabbin Kanievsky s’était attiré les foudres de nombreux Israéliens lorsqu’il avait minimisé le gravité du coronavirus, affirmant que la pandémie ne devait pas justifier la fermeture des écoles religieuses alors que les autorités avaient décrété un confinement strict. Son petit-fils, Yaakov Kanievsky, avait affirmé en 2020 à l’AFP que le rabbin considérait l’étude de la Torah comme « la chose la plus importante au monde ». « Tout le monde allait le voir, des politiciens jusqu’aux plus grands rabbins, chaque année il recevait tout le monde, toute la journée, tous les jours », a indiqué à l’AFP le porte-parole de Zaka, Moti Bukjin. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content