Covid : le ministre Dermagne met le congé de vaccination à l’agenda du conseil des ministres

Le Vif

L’élargissement du congé de vaccination au personnel du secteur privé, dans le cadre de la campagne automnale anti-Covid, sera sur la table du conseil des ministres la semaine prochaine, a annoncé dimanche le vice-premier ministre et ministre du Travail Pierre-Yves Dermagne (PS), en réponse à une demande de ses partenaires de coalition Ecolo-Groen.

Les députés Cécile Cornet (Ecolo) et Kristof Calvo (Groen) ont appelé dans la matinée le ministre à réactiver pour toutes et tous ce congé qui ne bénéficie actuellement qu’aux fonctionnaires. Le congé de vaccination, ou « petit chômage » de son nom officiel, a été instauré en avril 2021 pour les campagnes précédentes afin de permettre aux travailleurs et travailleuses de se faire administrer un sérum anti-Covid durant leurs heures de travail. Pour les écologistes, attendre l’avis à ce propos du Conseil national du travail (CNT) est un mauvais calcul car « c’est maintenant que cette décision doit être prise. Après, il sera trop tard. »

   M. Dermagne a indiqué, dans une réaction à Belga, qu’un accord avait déjà été conclu au sein d’un groupe de travail intercabinets. Il doit maintenant être porté au conseil des ministres. À ce propos, le sujet est à l’agenda du prochain conseil, a affirmé le ministre.

   « À ma nomination au poste de ministre du Travail, j’ai directement rendu possible le congé vaccination », a commenté le socialiste. « Il va de soi que je veillerai à sa prolongation, aussi longtemps que nous ne serons pas débarrassés du coronavirus. Il est important que les travailleurs et travailleuses qui veulent se faire vacciner, et donc protéger les autres comme elles-mêmes, puissent prendre congé à cette fin. »

Partner Content