Conflit en Ukraine – Les chefs séparatistes de Donetsk et Lougansk décrètent « la mobilisation générale »

(Belga) Le dirigeant de la « république » séparatiste pro-russe de Donetsk, en guerre contre l’Ukraine, a proclamé samedi la « mobilisation générale » et le chef des indépendantistes de Lougansk, autre région de l’est de l’Ukraine, lui a emboîté le pas. Les craintes d’une attaque russe sont à leur comble.

« J’appelle mes concitoyens réservistes à se présenter aux bureaux de conscription militaire. Aujourd’hui, j’ai signé le décret de mobilisation générale », a annoncé Denis Pouchiline dans une déclaration vidéo. « Je décrète la mobilisation générale sur le territoire de la République populaire de Lougansk », a proclamé pour sa part le décret signé par Léonid Passetchnik. Ces annonces interviennent au moment où les observateurs ont fait état d’une « augmentation spectaculaire » de la violence sur la ligne de front entre l’armée ukrainienne et les séparatistes soutenus par la Russie, faisant craindre une invasion russe de l’Ukraine. Cette dernière a affirmé samedi matin qu’un soldat a été tué dans l’est séparatiste. Le Kremlin continue de nier toute intention d’attaquer son voisin, mais réclame des garanties pour la sécurité de la Russie, comme le retrait de l’Otan d’Europe de l’Est, ce que l’Occident refuse. Washington estime que la Russie dispose de 190.000 hommes aux abords de l’Ukraine et sur son territoire, en comptant les forces séparatistes. L’évacuation des civils des deux entités séparatistes vers la Russie se poursuivait samedi matin. Selon les indépendantistes de Donetsk, plus de 6.000 personnes, dont 2.400 enfants, ont été déplacées vers la région russe de Rostov. De son côté, Kiev dément toute intention offensive. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content