Conflit au Nagorny Karabakh – L’Arménie et l’Azerbaïdjan lancent de nouveaux pourparlers de paix

(Belga) L’Arménie et l’Azerbaïdjan vont entamer des pourparlers de paix sur le conflit qui les oppose depuis longtemps dans la région du Haut-Karabakh. Lors d’une réunion entre le Premier ministre arménien Nikol Pashinjan et le président azerbaïdjanais Ilham Aliyev, mercredi à Bruxelles, les deux parties ont convenu de mettre en place une commission avant la fin du mois d’avril. La réunion a eu lieu sous la médiation de Charles Michel, président du Conseil européen.

Le Premier ministre et le Président ont chargé leurs ministres des affaires étrangères respectifs de commencer les préparatifs nécessaires, selon le service de presse du gouvernement arménien. La commission bilatérale qui est en train d’être mise en place devra se charger de la démarcation de la frontière, ainsi que de la sécurité et de la stabilité le long de la frontière. À l’automne 2020, une nouvelle guerre de six semaines a opposé les deux pays au sujet de la région contestée. Plus de 6.500 personnes ont été tuées dans les combats. Le conflit a repris de plus belle à la fin de l’année dernière, lorsque deux bases de l’armée arménienne sont passées aux mains des Azerbaïdjanais. Sous la médiation de la Russie, un cessez-le-feu a été conclu. Un accord également négocié par la Russie après l’embrasement de 2020 a donné à l’Azerbaïdjan le contrôle d’une grande partie du Nagorny Karabakh. Le Nagorny Karabakh est une enclave au sein de l’Azerbaïdjan, majoritairement peuplée d’Arméniens. Avec l’effondrement de l’Union soviétique, la région s’est détachée de l’Azerbaïdjan. Cela a conduit à une première guerre dans les années 1990, au cours de laquelle 30.000 personnes sont mortes et des centaines de milliers ont fui. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content