Colombie: un mort et 16 blessés dans l’attaque d’une caserne par des Vénézuéliens

(Belga) Quelque 200 migrants vénézuéliens « instrumentalisés » par des dissidents des FARC ont attaqué samedi une base militaire au nord-est de la Colombie à l’aide d’explosifs artisanaux, faisant un mort et 16 blessés, a indiqué lundi sur une radio locale un haut responsable de l’armée.

Selon le général Omar Sepulveda, « environ 95% » des assaillants étaient « des civils vénézuéliens (…) cooptés » et « instrumentalisés » par des dissidents de l’ancienne guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie (FARC). Immigrés en Colombie, ils avaient l’intention de « prendre le contrôle » de la caserne à l’aide de « cocktails Molotov », de « bâtons et de frondes », a-t-il dit. Le général Sepulveda a imputé cette attaque au chef d’une faction de rebelles qui n’a pas signé l’accord de paix de 2016 et opère dans cette zone du département Norte de Santader où sont concentrées de vastes plantations de coca. La Colombie accueille sur son sol 1,8 million de migrants vénézuéliens, sur les plus de cinq qui ont fui la pauvreté et le régime du président Nicolas Maduro. Bogota accuse régulièrement le pouvoir vénézuélien d’inspiration socialiste d’abriter, de protéger et de soutenir les groupes armés illégaux colombiens, ce que Caracas dément. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content