© Belga

CETA: Lutgen dénonce les « comportements de délinquant politique » de la Commission

Le président du cdH Benoît Lutgen estime dans un entretien publié mardi par Le Soir que les « pressions » exercées par la Commission européenne sur la Région wallonne dans le cadre de la signature du CETA s’assimilent à des « comportements de délinquant politique ». Il fustige également le comportement du Premier ministre Charles Michel dans ce dossier.

M. Lutgen évoque des menaces de « représailles dans d’autres dossiers » au niveau de la Commission européenne. « Ça, c’est pour moi tout simplement inacceptable! », tonne le président du parti humaniste. Il déclare également que le Premier ministre Charles Michel « n’a pas de considération pour la partie francophone du pays ». « Il ne se serait jamais permis de se comporter de cette façon avec la Flandre » dans les négociations relatives au CETA, considère M. Lutgen.

Partner Content