Vidéo | Belgique

C’est l’échec du « code de bonne conduite » pour les opticiens

Le ministre de l’économie et des consommateurs avait mis en place un « code de bonne conduite », pour plus de transparence dans les prix pratiqués par les opticiens. Un seul professionnel sur 100 y a déjà souscrit. C’est donc un échec.

Le ministre de l’économie et des consommateurs avait mis en place un « code de bonne conduite », pour plus de transparence dans les prix pratiqués par les opticiens. Un seul professionnel sur 100 y a déjà souscrit. C’est donc un échec.

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici