Vidéo | Belgique

Catherine Deneuve assume mais s’excuse

Catherine Deneuve, signataire vedette de la tribune sur la « liberté d’importuner » à l’origine depuis quelques jours d’une polémique enflammée en France comme à l’étranger, a présenté dimanche ses « excuses » aux victimes d’agression tout en assumant ce texte « vigoureux » à défaut d’être « parfaitement juste ».

Catherine Deneuve, signataire vedette de la tribune sur la « liberté d’importuner » à l’origine depuis quelques jours d’une polémique enflammée en France comme à l’étranger, a présenté dimanche ses « excuses » aux victimes d’agression tout en assumant ce texte « vigoureux » à défaut d’être « parfaitement juste ».

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici