Budget de la Ville de Bruxelles: les habitants paient la mauvaise gestion financière - MR © belga

Budget de la Ville de Bruxelles: les habitants paient la mauvaise gestion financière – MR

(Belga) Le chef du groupe MR de la Ville de Bruxelles, David Weytsman (MR) a reproché jeudi au collège échevinal de la Ville de Bruxelles de ne pas assurer une bonne gestion financière et d’en faire payer les habitants.

Le collège des bourgmestre et échevins de la Ville a annoncé s’être accordé sur un projet de budget 2022 en déficit de 4,8 millions d’euros (0,5% du budget ordinaire). Il n’y aura pas de hausse des additionnels au précompte immobilier et à l’IPP. Par contre, comme la taxe sur l’occupation de voirie pour les chantiers, celle sur les surfaces de bureaux sera augmentée sauf pour les superficies de moins de 100 mètres carrés exemptées. « Chaque année, cette majorité de gauche et qui court après l’extrême gauche augmente les taxes. La gestion financière de la ville n’est pas bonne. Et on ne comble pas ses erreurs en les faisant payer aux autres, notamment les habitants », a commenté David Weytsman, dans une première réaction aux informations diffusées à ce sujet. Pour l’élu MR, le dérapage financier « est avant tout le résultat de mauvaises gestions. Les dépenses inutiles ces dernières années atteignent plus de 50 millions d’euros. Sans compter les multiples études sans lendemain », a-t-il ajouté. M. Weytsman a cité à ce propos la « suppression de Neo1 » (selon lui, une dépense de 15 millions euros); « le doublement » du budget de rénovation du projet Bourse, « la fusion échouée « des hôpitaux, la « faillite virtuelle » de Brussels Expo, le « manque de plan de relance post-Covid » et, enfin, un projet Neo 2 « à l’arrêt ». Ce budget sera présenté fin avril au Conseil communal en attendant l’approbation de la tutelle mi-juillet. « Cela fait sept mois de perdu », a-t-il enfin dit. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content