Le sujet qui sera sur toutes les lèvres : le "baromètre corona".

Baromètre corona, pass vaccinal… À quoi s’attendre lors du prochain Codeco de ce vendredi

Après le maintien des mesures lors du dernier comité de concertation, celui de ce vendredi 21 janvier se penchera principalement sur le très attendu baromètre, l’outil de gestion de la crise sanitaire.

Deux gros dossiers sont sur la table du deuxième Codeco de l’année 2022. La première réunion du Comité de concertation du 6 janvier était consacrée à l’évolution de la situation épidémiologique. La deuxième, prévue ce vendredi, se concentrera quant à elle surtout sur la gestion de la crise sanitaire à long terme.

Et pour gérer cette crise et tous ses rebondissements, le fameux « baromètre corona » sera bien évidemment évoqué. Ce baromètre concernerait l’événementiel, la culture, le sport et l’horeca, mais ne serait pas appliqué pour le milieu scolaire, du travail, des commerces, des transports ni concernant la sphère privée.

Dans sa version la plus récente, l’outil permettrait d’évaluer la situation dans les différents secteurs selon trois niveaux via un code couleur : vert, orange et rouge.

Pour cette dernière phase, elle serait activée lorsqu’au moins 500 personnes sont en soins intensifs et minimum 150 nouveaux patients sont admis à l’hôpital par jour. Mais dans le cas d’un changement de couleur, aucune décision automatique ne serait prise. Des mesures seraient alors discutées puis validées par les responsables politiques. Mais deux bonnes nouvelles sont à souligner : il n’y aurait plus de fermeture généralisée pour le secteur de l’horeca, mais une heure de fermeture serait prévue en cas de phase rouge. Et en ce qui concerne les activités de jeunesse, il n’y aurait plus d’interdiction totale, même en cas de phase critique.

Pass vaccinal ou vaccination obligatoire

Le deuxième gros dossier du jour sera sur le pass vaccinal. Aucune décision ne sera prise avant un débat au parlement, le Codeco discutera surtout du rapport du Commissaire corona Pedro Facon sur la couverture vaccinale.

Une question principale trouvera réponse : un pass vaccinal autorisant seulement les vaccinés à participer à des activités est-il suffisant ou faut-il imposer la vaccination obligatoire ? Le sujet fait plus que débat puisque certains partis, comme les libéraux et les Verts penchent plutôt contre l’obligation vaccinale tandis que les socialistes flamands affirment être favorables.

Deux projets sur le long terme seront donc au coeur des discussions du prochain Comité de concertation. Des mesures pourraient être prises selon l’avancée du baromètre corona, mais il ne faudra, à priori, pas s’attendre des assouplissements.

Partner Content