Avions Mig-29 offerts par Varsovie:Zelensky appelle les Occidentaux à décider au plus vite © belga

Avions Mig-29 offerts par Varsovie:Zelensky appelle les Occidentaux à décider au plus vite

(Belga) Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a appelé mercredi les Occidentaux à « décider au plus vite » la question de l’envoi d’avions Mig-29 proposés par la Pologne pour aider l’Ukraine à faire face à l’invasion russe.

« Prenez une décision au plus vite, envoyez-nous des avions ! », a-t-il exhorté dans une vidéo sur sa chaîne Telegram, appelant à « traiter immédiatement » la proposition polonaise. Varsovie, qui ne veut pas apparaître comme partie prenante dans le conflit russo-ukrainien, a demandé à pouvoir transférer ces avions de combat à Washington, pour les envoyer ensuite à Kiev, mais les États-Unis ont rapidement jugé cette proposition « pas viable ». « La perspective d’avions de combat +à la disposition du gouvernement des Etats-Unis+ partant d’une base Etats-Unis/Otan en Allemagne pour voler vers un espace aérien disputé avec la Russie au-dessus de l’Ukraine suscite de sérieuses préoccupations pour l’ensemble de l’Otan », avait justifié le porte-parole du Pentagone John Kirby, selon qui Washington poursuit les consultations avec Varsovie sur le sujet. La Russie s’est, de son côté, inquiétée mercredi d’un « scénario très indésirable et potentiellement dangereux ». Mardi, à la « surprise » des États-Unis, la Pologne avait affirmé être « prête à déplacer sans délai et gratuitement tous ses avions Mig-29 sur la base de Ramstein (en Allemagne) et à les mettre à la disposition du gouvernement des Etats-Unis ». « Nous remercions la Pologne », a pour sa part salué Volodymyr Zelensky, regrettant qu' »aucune décision » « n’ait (encore) été prise », au 14e jour de l’invasion russe. « Les propositions polonaises ne sont pas soutenues », a-t-il déploré. « Quand est-ce qu’il y aura une décision? ». Seuls quelques pays d’Europe de l’Est, anciens membres du Pacte de Varsovie, disposent officiellement dans leur flotte de Mig-29 soviétiques, dont les capacités antiaériennes sont celles qui correspondent le plus aux besoins ukrainiens pour combattre la chasse russe. (Belga)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content