Vidéo | Belgique

Au-dessus de tout soupçon

Le 16 avril 2006, c’est le dimanche de Pâques à Ladoix-Serrigny, un village de 1 800 habitants en Bourgogne. Ce jour-là, le corps sans vie d’une vieille dame de 79 ans est découvert à son domicile, en bas de ses escaliers. De toute évidence, il ne s’agit pas d’une chute accidentelle. La retraitée a été rouée de coups au visage avec une extrême violence. L’enquête s’annonce difficile car Marcelle Bouvard, la victime, était très appréciée dans la région. C’était la veuve de l’ancien maire du village. On ne lui connaissait aucun ennemi. Dans un premier temps, les enquêteurs penchent pour un cambriolage, commis par un rôdeur. En effet, la maison de la victime est isolée et sa voiture a été retrouvée, quelques jours plus tard, entièrement calcinée. Mais cette piste est rapidement abandonnée car aucun objet n’a été dérobé au domicile de la vieille dame. Il ne reste qu’une hypothèse, celle du crime familial, car Marcelle était à la tête d’une petite fortune : des biens immobiliers, plusieurs vignobles et un compte e

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici