La ministre de l'Aide à la jeunesse Valérie Glatigny

Attentats de Bruxelles: la FWB lance un appel à projets pour l’accompagnement des victimes

Le Vif

Le gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a décidé de lancer un appel à projets afin d’assurer l’accompagnement des victimes avant, pendant et après le procès à venir des attentats de Bruxelles, survenus il y aura tout juste six ans demain/mardi.

Différents critères de qualité ont été fixés pour sélectionner les projets, qui seront financés à hauteur de 350.000 euros par la FWB, compétente en matière d’aide et d’accompagnement des victimes.

Les candidats devront ainsi s’engager à développer leur projet dans un objectif d’intérêt général et sans aucun but lucratif. Aucune participation financière ne pourra donc être demandée aux victimes bénéficiant du projet.

Un autre budget de 342.000 euros est ailleurs prévu pour assurer l’encadrement des victimes des attentats de Bruxelles par les services d’aide et d’accueil des victimes durant cette période qui s’annonce particulièrement sensible.

Ce montant permettra notamment d’engager du personnel administratif, des assistants sociaux, des psychologues ou de renforcer des services subventionnés spécialisés.

Quelque 1.200 victimes au total sont concernées par le procès des attentats de Bruxelles.

« Le procès des attentats de Bruxelles, qui se tiendra à l’automne prochain, sera un moment très difficile pour les victimes et leurs proches. Il est donc essentiel de nous tenir à leurs côtés avant, pendant, et après le procès », a commenté lundi la ministre en charge des Maisons de justice, Valérie Glatigny, citée dans un communiqué.

Partner Content