ArcelorMittal: « Marcourt a désigné un consultant et une banque d’affaire »

(Belga) Le premier ministre Elio Di Rupo a annoncé jeudi à la Chambre que le ministre wallon de l’Economie Jean-Claude Marcourt avait désigné mercredi un consultant et une banque d’affaire dans le cadre du dossier ArcelorMittal. Contacté par l’Agence Belga, le cabinet de M. Marcourt a confirmé qu’un consultant avait été trouvé mais que le contrat n’était pas encore signé. Une annonce pourrait être faite vendredi.

Interrogé par plusieurs députés, M. Di Rupo a rappelé qu’il a rencontré M. Mittal à Davos mais que celui-ci n’a « malheureusement ouvert aucune piste de solution pour Liège ». « Dans ces conditions, nous sommes forcés de présenter un plan industriel alternatif si nous voulons débloquer la situation », a-t-il ajouté. La volonté du gouvernement wallon est de permettre le maintien d’un maximum d’activités sur les sites de Liège et de favoriser la reprise des installations d’ArcelorMittal. Le gouvernement wallon travaille à cet objectif, en examinant les possibilités qu’offrent réellement les marchés de l’acier, a encore dit M. Di Rupo. Il a indiqué que la task force mise en place après la rencontre des gouvernements fédéral et wallon avec les syndicats se réunira dès ce lundi après-midi. « Dans ce cadre, le ministre wallon de l’Economie Jean-Claude Marcourt a désigné hier un consultant industriel ainsi qu’une banque d’affaires », a précisé Elio Di Rupo. Il a ajouté que le gouvernement fédéral examinera la possibilité de modifier la procédure de la loi « Renault » afin de laisser le temps nécessaire à une reprise éventuelle d’activités des sites par d’autres entreprises. (DIRK WAEM)

Vous avez repéré une erreur ou disposez de plus d’infos? Signalez-le ici

Partner Content