guêpes © getty images

2022, une année record pour les guêpes

Le Vif

Les scientifiques de Natuurpunt prévoient une année record pour les guêpes en 2022. Le printemps sec a permis à de nombreux nids de guêpes de se développer et les ouvrières ont pu aider les larves à grandir en leur fournissant de la nourriture en abondance.

« Avec un printemps sec et un été chaud, il y a beaucoup de nids de guêpes et il y a aussi plus de nourriture pour les larves de guêpes« , expliquent Jens D’Haeseleer et Win Vertommen de Natuurpunt. « Les nids se développent alors plus rapidement et les ouvrières sont actives plus tôt dans l’année. Toutefois, en cas de fortes tempêtes orageuses, certains nids pourraient être détruits ».

Les guêpes agissent comme une sorte de service de nettoyage naturel. Un nid de 6.000 guêpes peut chasser un demi-million de mouches et quelque 130.000 moustiques en une semaine. En outre, elles nettoient les carcasses de petits mammifères, d’amphibiens et d’oiseaux, qu’elles donnent à manger en petits morceaux aux larves.

Un nid de guêpes n’est donc pas nécessairement une mauvaise chose, bien qu’il puisse causer des nuisances. En cas de confrontation avec une guêpe, l’essentiel est de rester calme, les guêpes sont plus sensibles aux mouvements rapides et se sentiront agressées par de grands gestes. Conserver son calme permet d’éviter la piqure et la guêpe partira généralement d’elle-même.

Des conseils pour éviter les problèmes avec les guêpes et la marche à suivre en cas de piqûre sont disponibles sur le site internet de Natuurpunt: www.natuurpunt.be.

Partner Content