Selon Eurojust, l'enquête vise quatre Néerlandais et deux Roumains, qui sont soupçonnés d'avoir employé plus de 100 personnes d'origine roumaine en Belgique depuis 2007, à travers un carousel de sociétés passant par plusieurs pays. Des entreprises sont également soupçonnées d'avoir employé illégalement les travailleurs concernés. L'enquête a été initiée en 2012 par le parquet de Gand. L'opération de mercredi a été lancée tôt le matin, sous la coordination du desk belge d'Eurojust. D'après le communiqué, 42 personnes ont été interrogées, 19 maisons perquisitionnées et 30 sites de construction fouillés. Il n'est pas précisé si des arrestations ont eu lieu. Eurojust n'était pas joignable en fin d'après-midi pour donner plus de précisions. (Belga)

Selon Eurojust, l'enquête vise quatre Néerlandais et deux Roumains, qui sont soupçonnés d'avoir employé plus de 100 personnes d'origine roumaine en Belgique depuis 2007, à travers un carousel de sociétés passant par plusieurs pays. Des entreprises sont également soupçonnées d'avoir employé illégalement les travailleurs concernés. L'enquête a été initiée en 2012 par le parquet de Gand. L'opération de mercredi a été lancée tôt le matin, sous la coordination du desk belge d'Eurojust. D'après le communiqué, 42 personnes ont été interrogées, 19 maisons perquisitionnées et 30 sites de construction fouillés. Il n'est pas précisé si des arrestations ont eu lieu. Eurojust n'était pas joignable en fin d'après-midi pour donner plus de précisions. (Belga)