Mené par l'institut de recherches du Clinic, IDIBAPS, en partenariat avec quatre autres centres en Espagne, aux Pays-Bas et, donc, en Belgique, le projet a été présenté lundi à Barcelone où une première phase de test aura lieu l'an prochain sur un petit groupe de volontaires. D'ici deux ans ce sera aussi le cas à Anvers, Bruxelles et Rotterdam, selon le Dr.Vanham. Chaque centre de recherches testera le vaccin sur une quinzaine de volontaires. "Il s'agit d'un vaccin dit thérapeutique, dont le but est de renforcer le système immunitaire des patients atteints du VIH", poursuit le Dr.Vanham. "Le groupe cible est très spécifique: ce seront des personnes infectées par le virus traitées depuis longtemps par anti-viraux, n'ayant plus de charge virale depuis un certain temps, et qui ont donc, grâce au traitement, le virus totalement sous contrôle." Selon le Dr. Vanham, l'espoir des chercheurs est de rendre le système immunitaire suffisamment fort, grâce à l'effet combiné de la vaccination et des médications anti-virales, pour qu'il puisse ensuite garder le virus "sous contrôle" sans traitement anti-viral supplémentaire. Les milieux scientifiques appellent cela une "functional cure", un traitement fonctionnel, du sida. (Belga)

Mené par l'institut de recherches du Clinic, IDIBAPS, en partenariat avec quatre autres centres en Espagne, aux Pays-Bas et, donc, en Belgique, le projet a été présenté lundi à Barcelone où une première phase de test aura lieu l'an prochain sur un petit groupe de volontaires. D'ici deux ans ce sera aussi le cas à Anvers, Bruxelles et Rotterdam, selon le Dr.Vanham. Chaque centre de recherches testera le vaccin sur une quinzaine de volontaires. "Il s'agit d'un vaccin dit thérapeutique, dont le but est de renforcer le système immunitaire des patients atteints du VIH", poursuit le Dr.Vanham. "Le groupe cible est très spécifique: ce seront des personnes infectées par le virus traitées depuis longtemps par anti-viraux, n'ayant plus de charge virale depuis un certain temps, et qui ont donc, grâce au traitement, le virus totalement sous contrôle." Selon le Dr. Vanham, l'espoir des chercheurs est de rendre le système immunitaire suffisamment fort, grâce à l'effet combiné de la vaccination et des médications anti-virales, pour qu'il puisse ensuite garder le virus "sous contrôle" sans traitement anti-viral supplémentaire. Les milieux scientifiques appellent cela une "functional cure", un traitement fonctionnel, du sida. (Belga)