"Aujourd'hui, à environ 9H30 (13H30 GMT), une importante explosion a détruit deux immeubles. Cette explosion a été provoquée par une fuite de gaz", a déclaré M. de Blasio lors d'une allocution sur les lieux du sinistre à East Harlem, dans le nord de Manhattan. "C'est une terrible tragédie, parce qu'aucun signe avant-coureur n'a permis de sauver ces vies. Nous savons que nous avons perdu deux personnes. Et, à ce stade, nous savons que 18 personnes ont été blessées", a précisé le maire de la métropole. "Le niveau d'anxiété est très élevé, et il est bien évident que tous les efforts sont déployés pour repérer chacune des personnes" disparues, a-t-il ajouté, précisant que 250 pompiers étaient à pied d'oeuvre pour éteindre l'incendie. "D'après nos informations, le seul signe qu'un danger existait est parvenu 15 minutes (avant l'explosion), lorsqu'une fuite de gaz a été signalée à Con Edison", le fournisseur de gaz, a expliqué Bill de Blasio. (Belga)

"Aujourd'hui, à environ 9H30 (13H30 GMT), une importante explosion a détruit deux immeubles. Cette explosion a été provoquée par une fuite de gaz", a déclaré M. de Blasio lors d'une allocution sur les lieux du sinistre à East Harlem, dans le nord de Manhattan. "C'est une terrible tragédie, parce qu'aucun signe avant-coureur n'a permis de sauver ces vies. Nous savons que nous avons perdu deux personnes. Et, à ce stade, nous savons que 18 personnes ont été blessées", a précisé le maire de la métropole. "Le niveau d'anxiété est très élevé, et il est bien évident que tous les efforts sont déployés pour repérer chacune des personnes" disparues, a-t-il ajouté, précisant que 250 pompiers étaient à pied d'oeuvre pour éteindre l'incendie. "D'après nos informations, le seul signe qu'un danger existait est parvenu 15 minutes (avant l'explosion), lorsqu'une fuite de gaz a été signalée à Con Edison", le fournisseur de gaz, a expliqué Bill de Blasio. (Belga)