La jeune femme a été agressée dans le quartier des Facultés, à proximité de la passerelle piétonne qui surplombe la Sambre. Elle est parvenue à se débattre et à s'échapper. La victime a signalé aux enquêteurs un homme de type africain, ce qui correspond à la description de l'auteur des faits commis l'an dernier. Elle est employée dans le secteur de l'horeca, contrairement aux victimes du violeur des Facultés qui étaient étudiantes. Entre décembre 2011 et février 2012, six viols et trois tentatives de viols ont été commis dans ce quartier de Namur sur des étudiantes. Des cours d'auto-défense avaient été dispensés et des mesures de sécurité en soirée avaient été prises pour protéger les jeunes femmes. (PVO)

La jeune femme a été agressée dans le quartier des Facultés, à proximité de la passerelle piétonne qui surplombe la Sambre. Elle est parvenue à se débattre et à s'échapper. La victime a signalé aux enquêteurs un homme de type africain, ce qui correspond à la description de l'auteur des faits commis l'an dernier. Elle est employée dans le secteur de l'horeca, contrairement aux victimes du violeur des Facultés qui étaient étudiantes. Entre décembre 2011 et février 2012, six viols et trois tentatives de viols ont été commis dans ce quartier de Namur sur des étudiantes. Des cours d'auto-défense avaient été dispensés et des mesures de sécurité en soirée avaient été prises pour protéger les jeunes femmes. (PVO)