Dans certains pays comme l'Allemagne ou la Suisse, une formation aux premiers secours est organisée dans le cadre de l'obtention du permis de conduire. "Dans la plupart des accidents, c'est un automobiliste qui va à la rencontre d'un autre automobiliste blessé. Lors d'une enquête menée en mars dernier, à peine 2 automobilistes belges sur 10 étaient capables de porter secours, et 4 sur 10 ne connaissaient même pas le numéro d'appel d'urgence 112", explique Nancy Ferroni. "Sur les 14 pays concernés par l'enquête, la Belgique était le pire élève". La Croix-Rouge a reconstitué samedi un faux accident à Bruxelles, en situation réelle, afin de sensibiliser le public à la nécessité de connaître les gestes qui sauvent. "En matière de sécurité routière, la Croix-Rouge pense qu'il est nécessaire de promouvoir une loi qui rende la formation aux premiers secours obligatoire pour tous les candidats au permis de conduire", souligne l'organisation. La pétition, mise en ligne sur le site internet de l'institution (www.croix-rouge.be), sera remise ultérieurement au secrétaire d'Etat à la Mobilité Melchior Wathelet. (Belga)

Dans certains pays comme l'Allemagne ou la Suisse, une formation aux premiers secours est organisée dans le cadre de l'obtention du permis de conduire. "Dans la plupart des accidents, c'est un automobiliste qui va à la rencontre d'un autre automobiliste blessé. Lors d'une enquête menée en mars dernier, à peine 2 automobilistes belges sur 10 étaient capables de porter secours, et 4 sur 10 ne connaissaient même pas le numéro d'appel d'urgence 112", explique Nancy Ferroni. "Sur les 14 pays concernés par l'enquête, la Belgique était le pire élève". La Croix-Rouge a reconstitué samedi un faux accident à Bruxelles, en situation réelle, afin de sensibiliser le public à la nécessité de connaître les gestes qui sauvent. "En matière de sécurité routière, la Croix-Rouge pense qu'il est nécessaire de promouvoir une loi qui rende la formation aux premiers secours obligatoire pour tous les candidats au permis de conduire", souligne l'organisation. La pétition, mise en ligne sur le site internet de l'institution (www.croix-rouge.be), sera remise ultérieurement au secrétaire d'Etat à la Mobilité Melchior Wathelet. (Belga)